Voyage en cyclotourisme : que faut-il savoir ?

Plus que quelques heures avant le grand départ en vacances. Les valises se ferment avec difficulté. Dernier tour de la maison pour vérifier que rien ne manque à votre prochain séjour. Malheureusement, le trajet s’annonce encore long avant d’arriver à destination. Courir entre la foule à la gare à quelques secondes de rater son train, attendre des heures à l’aéroport, rester bloqué en voiture dans des embouteillages interminables : la route des vacances est parfois synonyme de fatigue, stress et ennui. Freinez tout ! Il se pourrait que je vous aie dégoté la solution idéale pour vous faire voyager, même avant l’arrivée. Vous n’envisagiez pas le vélo ? Eh bien je parie que vous allez changer d’avis. Éco-responsable, le cyclotourisme est un voyage pratiqué à bicyclette qui vous donne un vrai goût de liberté, favorise les rencontres, entretient votre forme physique et vous permet de vous reconnecter à la nature.

Vous êtes déjà séduit par l’idée ? Alors roulez lentement jusqu’à la fin de l’article ! Votre premier voyage, vous le vivez avec nous. Étape par étape, vous apprendrez tout sur ce tourisme d’aventure. De sa définition à la première excursion en passant bien sûr par toute l’évidente préparation. En selle !

Que signifie le voyage en cyclotourisme ?

Voyage cyclotourisme

Cyclotourisme, nom masculin : « tourisme pratiqué à bicyclette ou en tandem ». Pas mal comme séjour non ? Alors en route ! Un délicieux mélange de tourisme, sport, santé et culture pour une montée inoubliable vers le bien-être et la découverte. Le cyclotourisme, très en vogue depuis ces dernières années permet de partir à l’aventure vers des paysages incroyables tout en se promenant à vélo. D’un côté de la selle, vous retrouvez la randonnée cycliste d’une journée entière ou demi-journée qui ne nécessite aucun matériel particulier. De l’autre, la longue : un trajet de plusieurs centaines de kilomètres divisé en étapes où le minimum de matériel est essentiel. Pour plus d’informations sur les voyages en cyclotourisme, la Fédération française de cyclotourisme vous donne de quoi mettre le premier pied sur les pédales et ne pas tomber !

Pourquoi adopter le cyclotourisme ?

Le départ approche. Vous vous demandez encore pourquoi choisir le cyclotourisme ? Laissez-nous remettre les points (mains) sur les i (guidons). Face à vous, dites adieu à la voiture, au train et à l’avion et passez au vert grâce à ce moyen de voyager durable. Le vélo favorise également les rencontres sur les pistes cyclables, surtout si vous rejoignez un club, et vous rapproche de vos êtres chers. Il est tout à fait possible de faire du cyclotourisme en famille ! En contact permanent avec la nature, vous goûtez à la véritable liberté, profitez de la beauté des paysages et respirez l’air frais en pleine évasion. Ce loisir durable permet également de joindre l’utile à l’agréable : bon pour la circulation sanguine, les articulations, l’oxygénation des muscles et du cœur, vous ne voudrez plus vous arrêter de pédaler !

Êtes-vous un cyclotouriste dans l’âme ?

Vous regardez votre vélo avec interrogation ? « Sommes-nous faits l’un pour l’autre ? » Eh bien, si vous aimez l’aventure et l’idée de parcourir plusieurs kilomètres à vélo alors la réponse est OUI, inévitablement. Quel que soit votre âge ou condition physique, le cyclotourisme est un voyage accessible au plus grand nombre. Contrairement aux autres activités du cyclisme, il n’est pas nécessaire d’être un grand sportif et de s’entraîner pour les Jeux Olympiques, ici le mot compétition est à proscrire de votre vocabulaire. Vous aimez décider ? Il s’adapte à vos envies : c’est à vous de choisir la distance, le rythme, le temps, les excursions et même le pays! Oh et j’allais oublier, inutile de préciser qu’il est impératif de maîtriser la conduite de ce fameux deux-roues !

Comment préparer votre voyage en cyclotourisme ?

Quel vélo choisir en cyclotourisme ?

Attendez ! Vous comptiez vraiment monter en selle sans vous organiser ? Sans être un minimum préparé, votre voyage risque de vite dérailler. Alors sélectionnons ensemble l’équipement qui vous correspond. Le choix du vélo dépend de la destination, de la durée, du type de route, du confort et de la résistance recherchés ainsi que de votre endurance. Sur les circuits goudronnés, le vélo de route fera l’affaire. Pour les trajets plus courts mais beaucoup plus sportifs, partez en VTT. Entre les deux il y a le Gravel, un vélo de route renforcé. Puis le Tandem, pour ne jamais vous séparer de votre moitié, le vélo couché pour les sensibles du dos, ceux qui ne supportent pas la selle ou qui cherchent tout simplement de nouvelles sensations. Si vous préférez partir pour un vélo électrique, n’oubliez pas qu’il nécessite d’être rechargé régulièrement.  

Comment préparer le cycliste qui sommeille en vous ?

Vous avez déjà enfilé la tenue ? C’est parfait ! Seulement, même si je précisais qu’il n’était pas question ici d’entraînement digne des JO, il vous faudra un peu plus que votre combinaison et votre motivation pour être fin prêt à prendre le guidon et chausser les pédales. Tout d’abord, trouvez votre rythme de pédalage idéal pour limiter fatigue et douleurs lors de vos promenades. Privilégiez les petits braquets pour diminuer la tension musculaire. Travaillez ensuite votre endurance : lors de votre voyage en cyclotourisme, ne suivez pas les autres et écoutez votre corps. L’objectif est de prendre plaisir à pédaler. Au début de votre parcours, partez doucement et montez crescendo pour vous échauffer et préparer vos muscles. Enfin, n’oubliez pas de bien manger avant, pendant et après. Évitez le gras et les produits laitiers, et privilégiez l’avoine, le sirop d’agave, les pâtes et les bananes. 

Voyage en cyclotourisme : qu’emporter ?

Vous avez vérifié votre sacoche sur le porte-bagages arrière ? À l’intérieur, on y retrouvera les essentiels d’un bon voyageur à vélo ! Le graal, le Saint des Saints, sera votre itinéraire détaillé. Qu’il soit dans votre guide, sur une carte papier, sur une application numérique comme Kamoot ou directement sur le site de la Fédération Française de Cyclotourisme, l’itinéraire est indispensable et les étapes doivent être tracées en amont. Vous partez faire du tourisme à l’étranger ? N’oubliez pas passeport et carte d’identité. Puis, sans trop charger votre vélo, une pharmacie d’urgence, un kit de réparation et un câble d’antivol vous seront d’une grande aide. Vous avez téléchargé les applications WarmshowersGéovéloWeather Pro ou encore Windy  ? Vous êtes enfin prêt à rouler sur les sentiers de cette expérience unique !

Du Nord au Sud, quelles randonnées de voyage en cyclotourisme choisir ?

Démarrage à la Flamande

Voyage cyclotourisme - Flandre

Faites votre grand départ en Flandre et ses quelques milliers de kilomètres de pistes cyclables pour faire ressortir le Eddy Merckx qui sommeille en vous. Bienvenue dans le plat pays dont la géographie favorise la pratique des voyages à bicyclette. Sentiers infinis, hébergement atypiques, nature spectaculaire et villages pittoresques, la région flamande abonde de surprises (Promis, je ne dis pas cela car je viens en partie d’ici !). Alors en selle. Commençons par quelques courtes étapes pour vous émerveiller : une halte sur un double cercle à 10 mètres d’altitude, en apesanteur entre les arbres de la forêt enchantée du Bosland. Ensuite, partez pour la traversée d’un étang dans le domaine de Bokrijk, qui vous donne l’illusion de pédaler dans l’eau sur ce pont creusé dans l’étang. 

Continuer le cyclotourisme en France

Montauban

Vos coups de pédales s’intensifient au rythme des danses et mélodies occitanes. Vous freinez enfin dans le Tarn. Devant vos yeux, une composition magnifique de forêts, montagnes, vignobles, villes et villages qui sentent délicieusement bon le Sud ! Sur le point de remonter sur votre vélo, vous hésitez : le Raid Cyclo du Massif Central depuis Mazamet, le Tour du Tarn depuis Arthes ou encore la Route des Lacs dans les environs du village de Brassac, vous préférez finalement l’Itinéraire Jaurès au départ d’Albi. Albi – Castres – Saint-Benoît-de-Carmaux… roulez sur les pas de Jean Jaurès et retracez l’Histoire au cœur de sa région natale. 

Finir par un circuit en Espagne

Voyage cyclotourisme - Espagne

Votre dernière étape du Tour de l’Europe en cyclotourisme vous emmène directement en Catalogne. Gérone, la belle médiévale vous accueille pour des visites inoubliables entre terre et mer. Les circuits à vélo sont indénombrables. Vous débutez à faible allure par des flâneries dans la vieille ville, sa cathédrale, son architecture gothique et son quartier médiéval juif. Ensuite, vos roues sont attirées par la côte Méditerranéenne. Alors vous traversez la région viticole de l’Emportdà jusqu’à son extrémité, la Costa Brava. Platja d’Aro, Cala Castell, vous lâcherez votre vélo pour quelques baignades bien méritées dans ces eaux délicieuses. Enfin, après avoir traversé massifs et villages préservés, vous finirez votre voyage à vélo dans l’une des préférées de Dalí, l’historique Figueres. 

Dernière accélération à vélo et vous franchissez la ligne d’arrivée de votre voyage en cyclotourisme. Le résultat est sans surprise : même s’il n’est pas question de compétition de cyclisme, vous avez gagné le maillot jaune du meilleur cyclotouriste en devenir. Nous espérons que ces suggestions vous donneront le goût de cette activité touristique éco-responsable et sensationnelle. Vous devez sûrement être fatigué alors lâchez le guidon et reposez les pieds à terre jusqu’à la prochaine aventure ! Pendant ce temps, n’hésitez pas à nous partager vos plus belles destinations et circuits pour le cyclotourisme en commentaire !

Rédigé par : Sarah Bousbibia

Ma passion pour la découverte de nouvelles cultures ? Ne serait-ce qu’avec mes origines marocaines et belges, on peut dire que j’ai ça dans le sang. Je pense d’ailleurs que c’est ce qui a développé en moi cette envie de parcourir le monde. Et comme on dit, « on regrette rarement d’avoir osé, mais toujours de ne pas avoir essayer », alors j’espère que mes articles vont vous encourager, tout comme moi, à oser !
Laisser un commentaire